Le CUBISME
 
       Le Cubisme est sans doute le mouvement le plus décisif de l’histoire de l’art moderne. Héritant des recherches de Cézanne sur la création d’un espace pictural qui ne soit plus une simple imitation du réel et des arts primitifs qui remettent en cause la tradition occidentale, le Cubisme bouleverse la notion de représentation dans l’art.
     « le cubisme est un langage pictural absolument original, une façon d’aborder le monde totalement neuve, et une théorie esthétique conceptualisée. On comprend qu’il ait pu imprimer une nouvelle direction à toute la peinture moderne ».
 


 
Cliquez sur l'image pour visualiser d'autres oeuvres du peintre


Le viaduc à l'Estaque (1908)
 
Georges BRAQUE
 
     Georges Braque, né à Argenteuil le 13 mai 1882 et mort à Paris le 31 août 1963, est un artiste-peintre et un sculpteur français.

       L'artiste ne va plus chercher à copier la nature mais à la décomposer en masses pour la recomposer. Il représentera le modèle selon plusieurs points de vue, mais en une seule image fixe (comme si le peintre tournait autour du modèle pour en peindre l’intégralité).

       Ainsi aura lieu une multiplication des facettes. Les formes seront alors géométrisées et simplifiées ainsi que les couleurs qui seront majoritairement des camaïeux de gris et de bruns. Il s’agit d’une peinture toujours figurative mais complexe. 

                                                                
   

Les demoiselles d'Avignon (1907)

PICASSO
 
     Pablo Ruiz Picasso, né à Málaga, Espagne, le 25 octobre 1881 et mort le 8 avril 1973 à Mougins, France, est un peintre, dessinateur et sculpteur espagnol ayant passé l'essentiel de sa vie en France.

   Artiste utilisant tous les supports pour son travail, il est considéré comme le fondateur du cubisme avec Georges Braque et un compagnon d'art du surréalisme.

     Il est l'un des plus importants artistes du xxe siècle, tant par ses apports techniques et formels que par ses prises de positions politiques.

       Il  a   produit   50 000   œuvres   dont  environ 8 000 tableaux.

 
   

Le Cirque (1950)

Fernand LEGER
 
    Fernand Léger, né le 4 février 1881, à Argentan (Orne) et mort le 17 août 1955, à Gif-sur-Yvette, est un peintre français, mais aussi créateur de cartons de tapisseries et de vitraux, décorateur, céramiste, sculpteur, dessinateur, illustrateur.

   Pionnier du cubisme, paysan de l’avant-garde, il a été l’un des premiers à exposer publiquement des travaux d’orientation cubiste, même si on a parfois qualifié son style de « tubiste ».

 
  Déboîtés, les volumes géométriques ne sont plus statiques et indissociables, mais autonomes, créant entre eux un antagonisme dynamique.
 
   

Tour Eiffel (1911)

Robert DELAUNAY
 
    Robert Delaunay, né le 12 avril 1885 à Paris dans le 16e arrondissement et mort le 25 octobre 1941 à Montpellier, est un peintre français.

    Avec sa femme Sonia Delaunay et quelques autres, il est le fondateur et le principal artisan du mouvement orphique, branche du cubisme et important mouvement d'avant-garde du début du xxe siècle.

    Par un travail concentré sur l'agencement des couleurs sur la toile, il cherche l'harmonie picturale.

 
    Son nom est également associé à la tour Eiffel qu'il a peint de nombreuses fois dans sa carrière, en utilisant des méthodes différentes, d'abord néo-impressionniste puis cubiste, et ensuite avec sa méthode simultaniste.
 
   



Portrait de Picasso (1912)
 
Juan GRIS
 
    José Victoriano Carmelo Carlos González-Pérez, connu sous le nom de Juan Gris, né le 23 mars 1887 à Madrid et mort le 11 mai 1927 à Boulogne-Billancourt, était un peintre espagnol proche du cubisme qui vécut et travailla en France à partir de 1906.

    Après avoir tenté en 1911 de résoudre le problème de la lumière venant frapper les objets, il exécuta, au début de 1912, des œuvres dans lesquelles il commença à appliquer certains procédés spécifiquement cubistes, tels que le renversement des plans ou la variation des angles de vue.

    S'il représentait plusieurs aspects différents d'un même objet, il se refusait à séparer ceux-ci sur la toile et tâchait au contraire de les réunir en une image unique.



 

 
Créé avec Créer un site
Créer un site